Ma façon de travailler 

Au fur et à mesure de ma formation, j’ai découvert plusieurs techniques. J’applique aujourd’hui celles qui m’ont paru les plus intéressantes. Mais je sais qu’elles vont évoluer au fil du temps. Les techniques dites fonctionnelles permettent de corriger dans la douceur. Ce sont des techniques indirectes, elles se font dans le sens de la lésion afin de « négocier » la tension des tissus. Le but est de contourner les réactions néfastes et permet au corps de supprimer les messages proprioceptifs erronés et les tensions.

Les fascias sont une sorte de toile de fond du corps et permettent de relier les différents systèmes les uns aux autres. Une tension dans les fascias crée un point fixateur qui perturbe la mobilité. Le principe de traitement repose sur l’accompagnement des tissus par le praticien. Les techniques crâniennes servent à améliorer le système crânio-sacral.

 

Les os du crâne possèdent une infime mobilité qui est due aux tensions des membranes qui sont attachées à l’intérieur et à l’extérieur du crâne. Une limitation de ces mouvements peut avoir une répercussion sur l’ensemble du corps par des points de contact tout au long de la colonne. C’est pour cette raison qu’équilibrer ce système est important.

Les techniques structurelles servent à lever les barrières qui empêchent le corps de trouver lui-même toutes les positions et fonctionnalités dont il aurait besoin. Ce sont des techniques directes qui, par leur spécificité et leur rapidité, provoque un réflexe qui permet de récupérer la mobilité. Ce sont principalement ces 4 techniques que j’utilise lors de mes séances.